BHOUTAN

Le dernier Shangri-La himalayen
  • Thimphu

    Située à 2350m, Thimphu est la capitale du Bhoutan. Citée administrative, elle est réputée grâce au Dzong Tashichho où fut couronné le roi actuel.L'architecture actuelle du Dzong de Thimphu, reconstruit à plusieurs reprises, est très éloignée de celle de 1216.

  • Thimphu Market

    Le marché aux légumes de Thimphu ou aussi appelé le marché centenaire des fermiers. On y trouve toutes sortes de produits y compris le piment (production de 10500T/an), légume et plat principal du Bhoutan.

  • Thimphu National Shorten

    Le National Memorial Shorten de Thimphu est de style tibétain. Il fut construit en 1974 en mémoire du roi Jigme Dorji Wangchuck. En entrant on remarque les imposants moulins à prières rouges pendant que les anciens évoluent autour du Chorten tout en faisant tourner leurs moulins à prières.

  • Thimphu - Dochu La

    En partant de Thimphu vers l'est, on trouve le Dzong de Semtokha sur la route qui monte au col de Dochu La(3140m). 108 Chortens ont été construits en 2005 en mémoire des personnes mortes lors des affrontements dans le sud du pays. Comme sur tous les cols, une large zone est occupée par les drapeaux de prière. Il est recommandé d'en laisser un ! Par beau temps on a une vue sur la chaîne de l'Himalayas, ici une partie de Gangkhar Puensum (7541m).

  • Dochu La - Chimi Lakhang

    En descendant de Dochu La vers l'est, perché sur une petite colline, le monastère de Chimi Lhakhang se découvre au milieu des rizières. Il fut construit en 1499 en l'honneur du Lama Drukpa Kunley qui triompha des démons. Ce Lama aux mœurs libertines est l'un des préfèrés des Bhoutanais. Chimi Lhakhang renferme la déesse de la fertilité. C'est un lieu de pèlerinage important pour les Bhoutanais qui se font bénir par un Lama au moyen d'un phallus en bois et en os et d'un nécessaire de tir à l'arc.

  • Chimi Lakhang - Phele La

    En quittant Wangdue vers l'est et les ruines de son Dzong qui a récemment brulé, on traverse les rizières en escalier tout en montant vers le col (La) de Phele (3420m). Depuis le col on peut observer les contreforts himalayens et des pics à plus de 6000m. Le traditionnel Chorten trône au milieu du col et non loin, sur la colline, les drapeaux à prières flottent au vent. Les premiers yaks font leur apparition à Phele La.

  • Phele la - Gantey Gompa- Phobjikha Valley

    Depuis Phele La vers le sud on accède à la vallée de Phobjikha, important lieu de migration des grues noires. Surplombant la vallée, le monastère de Gangtey(haut de la colline) Gompa se compose d'un goemba central entouré par les quartiers des apprentis moines.

  • Pele La - Trongsa

    Depuis Pele La vers l'est, la route est bordée par les bambous sauvages et la foret tropicale ; nous passons face au village de Rukuji et ses rizières dorées. Toujours sur la route principale de Trashigang Semtokha, des fresques récentes marquent le lieu de tournage en 2002 du film bhoutanais Voyageurs et Magiciens. Au milieu d 'une vallée étroite apparaît le Chorten Chendebji qui date du 19ème siècle. Il fut construit par le Lama Shida pour recouvrir les restes d'un esprit malfaisant tué ici. Arrivée sur Trongsa et sa tour de guet aujourd'hui transformée en musée.

  • Trongsa Dzong

    Le Dzong de Trongsa est l'un des plus spectaculaires du Bhoutan et surplombe la rivière Mangde Chhu. Les premières constructions datent de 1543 et furent entreprises par Pangri Zampa Chhojey. Il fut fortement endommagé par le tremblement de terre de 1897. Constitué par un total de 23 temples, de cours en escalier qui épousent le roc sur lequel il est implanté, ce Dzong est l'ancienne demeure de la famille royale.

  • Trongsa - Jakar

    En quittant Trongsa on grimpe immédiatement vers Yotung La à 3425m. La descente s'effectue au milieu de la foret et d'arbres couverts de fougères orangées. Avant d'atteindre Jakar, nous traversons la paisible vallée de Chumey célèbre pour ses tisserandes.

  • Bumthang - Choekhor Primary School

    Au fond de la vallée de Choekhor, à l'invitation de l'institutrice principale, visite de la classe primaire de Chokhortoe

  • Bumthang - Choekhor valley - Wangchuck Centennial Park

    Balade le long de la rivière Chamkhar Chhu, à travers la forêt communale Singey tout en passant par les ruines du monastère deTanbi. Arrivée à Somthang et accueil par la famille Wangmo dans leur ferme d'hôtes.

  • Bumthang - Jakar

    En 1549, alors que les Lamas cherchaient un site pour le monastère, un gros oiseau blanc surgit et se posa sur l'aiguille d'une colline. Ce fut interprété comme un présage et la colline fut choisie comme site pour le Dzong de Jakar; le château de l'oiseau blanc. Construit en 1667 il a une circonférence de 1500m.

  • Bumthang - Jambay Lhakhang - Kurjey Lhakhang

    Construit au 7ème siècle par le roi tibétain Songsten Gampo, le monastère de Jambay Lhakhang est l'un des plus anciens du pays. Guru Rinpoche y séjourna et aujourd'hui il est un lieu de prière important pour les Bhoutanais. Kurjey Lhakhang est constitué de trois temples. Le plus ancien, Guru Lhakhang construit en 1652, possède une grotte où médita Guru Rinpoche. Ce dernier y laissa l'empreinte (Jey) de son corps (Kur).

  • Bumthang - Tamshing Goemba

    Le monastère de Tamshing fut construit en 1501 par Terton Pema Lingpa l'un des saints les plus vénérés du Bhoutan. A l'intérieur du monastère, se trouve la cotte de mailles de Pema Lingpa. D'un poids de 25kg elle doit être protée sur les épaules tout en faisant trois tours de la Kora. Cette cote de mailles représente le poids des péchés. Non loin se trouvent l'une des brasseries du Bhoutan fabriquant le Red Panda Beer ainsi que plusieurs fromageries confectionnant de l’emmental.

  • Bumthang - Tang valley

    Située à l'est de Jakar, la vallée de Tang est la plus reculée du Bumthang. Plus haute et moins fertile que la vallée de Choekhor, l'agriculture y est plus difficile. L'élevage des moutons et, en altitude, des yaks, reste l'activité principale des habitants. Sur la route depuis Jakar, se trouve le Membartsho ou « burning lake ». Le lac sacré est une piscine naturelle de la rivière Tang Chuu. La légende raconte que Pema Lingpa y ait plongé avec une torche à la recherche d'un trésor et en ressortant sa torche brulait toujours...

  • Punakha

    Le Dzong de Punakha est le deuxième construit au Bhoutan au confluent des rivières Mo Chuu et Pho Chuu. Il servit de siège du gouvernement et de capitale avant l'avènement de Thimphu en 1962. Edifice remarquable dont la construction débuta en 1637, il est associé à la victoire des Bhoutanais sur les Tibétains en 1639.

  • Thimphu - Paro

    Depuis Thimphu vers le sud-ouest on rejoint la petite ville de Paro qui possède le seul véritable aéroport du pays. En chemin on trouve le pont suspendu Chakzampa, construit par le Lama Thangtong Gyalpo. L'arrivée dans la vallée de Paro se fait au milieu des rizières dorées en pleine moisson.

  • Chele la

    Chele La est le plus haut col franchissable en voiture. Il sépare les provinces de Thimphu et Haa. Selon le panneau indicateur le col est à 3988m ce qui est en fait un peu exagéré...plus ou moins 3810m. On domine les vallées de Haa et Paro et l'immense forêt de rhododendrons où se niche le couvent de Kila occupé par les nonnes. Par delà les vallées se détachent les monts Jhomolhari (7314m) et Jichu Drake (6794m) aux neiges éternelles. Ils marquent la frontière entre le Tibet et le Bhoutan.

  • Tiger Nest

    Le Tiger Nest ou Taktshang est le monastère le plus célèbre du Bhoutan. Ce lieu saint est perché à 900m du sol sur une paroi verticale ou seuls le son du vent, de l'eau et le craquement des moulins à prières se font entendre. La légende dit que Guru Rinpoche arriva en volant sur le dos d'une tigresse sur ce site. Il apaisa Singey Samdrup, un démon local, et entra en méditation pour trois mois dans une grotte. Partiellement détruit en 1998 par un incendie, il fut reconstruit à partir de 2000. La légende veut aussi que le bâtiment soit ancré à la paroi par les cheveux de Khandroma qui transporta les matériaux de construction sur son dos.

  • Himalayas

    Vue aérienne d'une partie de la chaîne de l'Himalaya séparant le Bhoutan et le Tibet. En arrière plan du mont Jhomolhari, on aperçoit le plateau du Tibet. En poursuivant vers l'ouest se dévoile le mont Everest.

  • Paro Dzong

    Le Dzong de Paro de son nom Rinchen Pung Dzong (forteresse sur les hanches d'un joyau) est l'un des plus représentatifs de l'architecture bhoutanaise : des murs massifs, une position dominant la vallée et une tour de guet aujourd'hui transformée en musée. Le Dzong date de 1644 et fut construit sur le monastère de Guru Rinpoche. Le Dzong se divise en deux cours situées sur deux niveaux : l'une pour la partie administrative et l'autre plus bas, pour la partie monastère. La salle de prière principale est ornée de peintures murales représentant la vie du poète tibétain Milarepa.